Tous les différents types de fondation d’une maison

fondation maison

Comme son nom l’indique, la fondation, c’est la base de toute construction. C’est sur elle que va reposer le bâtiment. Encore faut-il faire le bon choix en matière de fondation afin d’assurer une bonne solidité de la maison et une pérennisation. Pour ce choix, il existe quelques critères à prendre en compte.

Faire le bon choix

Afin de décider quel type de fondation opter, il est nécessaire de faire appel à un bureau d’étude qui sera plus à même à connaître les besoins du terrain. Pour ce faire, le géotechnicien va procéder à des études afin de déterminer la nature du sol et donc la fondation adéquate. Cette étude n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée.

En effet, la fondation se doit d’être performante afin de pouvoir assurer son rôle qui est de transmettre la charge de la maison vers le sol. Pour ce faire, il est conseillé de faire appel à un ingénieur stabilité à Bruxelles. Cela peut s’avérer un peu coûteux, mais c’est un investissement sur le long terme qui permet d’éviter les dépenses inutiles liées à des éventuelles réparations.

Les fondations existantes

On distingue 3 grands types de fondation en construction. D’abord, pour les terrains stables qui ne nécessitent aucun reconditionnement, on peut opter pour une fondation superficielle. Il s’agit d’un appui ponctuel ou linéique dont des semelles. Ce type de fondation est facile à installer et est à moindre coût. C’est aussi généralement la plus utilisée pour les maisons individuelles sur un terrain bien ferme et solide.

Une autre fondation envisageable est la fondation semi-profonde. Comme son nom l’indique, elle n’est ni superficielle, ni profonde, elle est entre les deux. On compte 3 à 5 mètres de profondeur avec ce type de fondation. Le principe est de transmettre la charge de la maison vers une couche plus profonde du sol qui est plus stable et solide. C’est le cas des sols sablonneux, par exemple.

Par ailleurs, la fondation profonde est plutôt réservée aux constructions d’envergure où le poids du bâtiment est trop important. Cela va sans dire que c’est une option relativement coûteuse. D’ailleurs, elle n’est nécessaire qu’en cas de terrain avec une qualité de sol médiocre. Il s’agit d’une technique complexe qui utilise en général des pieux.

Rôles des fondations

Le principe des fondations d’une maison consiste à travailler le sol de façon à être bien stable. Ceci dit, on enlève les excédents de sol pour que tout le terrain ait un même niveau. Suite à cette remise à niveau, on procède au coulage de fondation selon le cas. Il s’agit de trancher dans le sol pour recevoir la fondation. Pour définir la profondeur, c’est là qu’entre en considération le poids de la future maison à supporter.

Contrairement à ce que l’on a pu croire alors, le sol ne supporte pas la maison, mais ce sont les fondations qui le font. Elles jouent un rôle de transmetteur de charge afin que la maison puisse reposer sur du surface solide. Il est conseillé de faire appel à des professionnels et de comparer plusieurs devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *