Tout savoir sur une entreprise de cogénération

La cogénération consiste à produire et à utiliser simultanément de l’électricité et de la chaleur provenant d’une même énergie primaire et au sein de la même installation. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cette opération dans cet article.

Récapitulatif sur la cogénération

Le principe de base de la cogénération se traduit par la production de deux formes d’énergie différentes en même temps notamment de l’énergie thermique et de l’énergie électrique. Une entreprise de cogénération est donc une entreprise qui dégagent à la fois de la chaleur et de l’électricité. C’est le cas de l’entreprise de cogénération en Belgique. En plus d’être produites simultanément, elles sont générées au même endroit et depuis une même source. Concernant la source d’énergie, elle peut être soit un combustible fossile tel que le fioul ou gaz naturel, soit un combustible renouvelable comme le biogaz, les ordures ménagères ou la biomasse.

La cogénération : quel intérêt ?

La production d’énergie par cogénération est principalement utilisée pour les grands bâtiments présentant des besoins de chaleurs importants, comme l’exemple des hôpitaux par exemple. La cogénération valorise l’utilisation de l’énergie qui est généralement rejetée dans l’environnement. Elle permet ainsi de lutter contre la perte énergétique. Mais quel intérêt pour les entreprises ? Le système de cogénération permet aux entreprises d’augmenter le rendement global de leurs équipements. La cogénération implique aussi plus d’économies et la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère.

La cogénération en pratique

Il y a deux possibilités d’échelles dans le but de produire de l’électricité et de la chaleur à partir de la cogénération :

-La cogénération à usage domestique comme la micro-génération : qui nécessite uniquement une unité de cogénération afin de couvrir une bonne partie de la consommation électrique d’un foyer à partir d’une seule source qui est le gaz naturel.

-Des centrales de cogénération à grande échelle : dans ce cas de figure, la combustion des énergies dégage de la chaleur qui sera ensuite utilisée pour chauffer de l’eau et la transformer en vapeur. Ensuite, la vapeur sera mise sous pression dans le but d’entraîner une turbine couplée à un alternateur qui génèrera de l’électricité. Seul bémol, la chaleur est une énergie difficilement stockable et transportable. Par conséquent, la chaleur par cogénération doit être produite à proximité du lieu où elle sera consommée.

La cogénération : mode de fonctionnement

Le principe est très simple : un moteur est raccordé à un générateur qui produit de l’électricité. Il génère de la chaleur dans les cylindres, dans l’huile lubrifiante ainsi que dans les gaz d’échappement. Dans le système de cogénération, cette chaleur n’est pas dispersée dans l’environnement. Elle est plutôt récupérée et convertie en énergie thermique à travers des échangeurs de chaleurs.

Les plus et les moins d’une cogénération

En ce qui concerne tout d’abord les avantages de la cogénération, celle-ci permet un rendement énergétique optimal en plus d’offrir une flexibilité d’utilisation et de performances environnementales. De plus, les coûts de la cogénération sont nettement inférieurs à ceux de transmission et de distribution de l’électricité. La cogénération limite aussi l’émission des polluants et des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Néanmoins, la cogénération ne produits ces effets positives que dans la mesure où elle fonctionne de façon constante, c’est-à-dire en maintenant un équilibre optimal entre la production de la chaleur et de l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *